Appui Scientifique et Technologique pour le Sport
Compra por telefono

Chaleur et Rendement

acheter cooling jacket vest gillet refrigerant refrigerateur


Comme nous pouvons voir sur l'aparté destiné à la thermorégulation, l'organisme humain est un être homéotherme qui a besoin de maintenir stable sa température interne afin d'assurer la santé de l'individu. Les variations de la température centrale ne vont pas seulement affecter la santé mais vont aussi modifier les paramètres liés avec l'activité physique qui vont déterminer une dégradation du rendement physique sur toutes les épreuves de court aérobique.

La tentative de notre organisme de maintenir stable la température malgré la grande quantité de chaleur générée par l'exercice va déterminer la mise en marche de différents mécanismes de thermorégulation entre lesquels le plus important va être la sudation. L'augmentation de la sudation entraîne une augmentation de la perte de fluides et si cette perte surmonte l'entrée de liquides (grâce à l'hydratation), il peut y avoir déshydratation. La déshydratation peut donner lieu à une diminution de la pression artérielle, à une augmentation de la fréquence cardiaque, une diminution du flux sanguin vers les muscles en exercice et la peau, et à posteriori, à une diminution significative du rendement physique.


Déshydratation

La déshydratation pendant l'exercice en climat de chaleur se produit car il y a une augmentation significative de la sudation, ce qui donne lieu à une diminution sur le volume de sang circulant. Ce volume de sang plus faible entraîne une diminution de la pression artérielle. Aussi, le système cardiovasculaire essaie de distribuer le sang de façon adéquate vers les muscles qui travaillent et en même temps, de dévier le sang vers la peau pour réaliser l'échange de chaleur qui lui permettra de maintenir plus ou moins stable la température centrale.

Cette diminution sur le volume sanguin donne lieu à une augmentation de la fréquence cardiaque, tout en proportionnant le flux de sang nécessaire pour satisfaire les demandes d'énergie de l'exercice, et ce qui fait donc qu'à un même niveau d'intensité relative à l'exercice les pulsations sont plus élevées.

Si la déshydratation continue ou bien augmente, tant le rendement physique que la sudation vont être compromis, et donc la température du corps va augmenter progressivement. On considère que l'augmentation de la température corporelle est un facteur limitatif du rendement. Sur le graphique suivant on observe la relation inverse entre Température Rectale et Temps Maximal d'Exercice.

cooling vest gillet refrigerant cool jacket

Ce "malabarisme" d'ajustages circulatoires pour essayer de refroidir le corps, provoque une accumulation plus rapide d'acide lactique, avec l'usage prématuré des dépôts de glycogène en provoquant une fatigue plus rapide liée à l'exercice. La diminution du flux sanguin vers les muscles actifs réduit la capacité du corps pour neutraliser et oxyder l'acide lactique. Ces deux facteurs sont liés entre eux et contribuent à la fatigue précoce pendant l'exercice en climat de chaleur, même en étant d'une intensité modérée.

La soif et la déshydratation ne sont pas synonymes et la soif est un mal indicateur de la déshydratation. Cela est bien documenté et accepté (Hawely, et al, 1998, la Cruz et al, 1991 ; Murray, de 1996, Reher, 1996).

Quand un sportif commence à avoir soif au cours d'une activité physique, il est possible qu'il soit déjà déshydraté à niveau qui varie entre 2 et 3%. N'importe quel niveau de déshydratation donne lieu à une diminution de rendement, mais cette diminution sera plus ou moins grande en fonction de la déshydratation.

La perte de fluides correspondant à 3% environ du poids corporel peut provoquer une réduction significative sur la capacité de rendement aérobique, qui selon différentes études va varier entre 6 et 15%. Des pertes de liquide plus importantes (de 4 ou 5%) peuvent causer une diminution du rendement entre 20 et 30% (Wilmore JH et al, 1994 ; Nadel et al, 1987, cité dans Meir et al, 1995 ; Murray R, 1996). Il faut tenir compte que ces diminutions sur le rendement peuvent être variables en fonction de la personne, du niveau d'entraînement,...

Les pertes d'eau du corps peuvent être exprimées en terme de perte de poids. Chaque kilogramme de poids perdu pendant l'exercice correspond à la perte d'un litre de liquide, ce qu'il faut prendre en compte pour ajuster l'ingestion de liquide face à la récupération.

cooling vest chaleco enfriador refrigerador chaqueta L'hydratation adéquate et l'amélioration des systèmes d'élimination de chaleur corporelle, comme par exemple peut l'être l'adoption de vêtement réfrigéré pendant le réchauffement ou pendant l'activité, peuvent diminuer la déshydratation dérivée de l'exercice et améliorer le rendement physique.

References

Berning JR, Steen SN, Sports Nutrition for the 90s. Gaithersburg, Aspen Publishers Inc., 1991.

Bloomfield J, Fricker PA, Fitch KD, Ed. Science and Medicine in Sport, 1st edition, Australia, Blackwell Science, 1992: pp 17, 72-83,

Brooks GA, Blood Lactic Acid: Sports "Bad Boy" Turns Good. Sports Science Exchange: Gatorade Sports Science Institute. 1988; l;2

Burke L, The Complete Guide to Food for Sports Performance, 2nd edition, St Leonards, Alien & Unwin, 1995.

Burke L, Deakin V. Ed, Clinical Sports Nutrition, Sydney, McGraw-Hill Book Co, 1994.

Cross M, Gibbs N, Gray J, The Sporting Body, 1st edition, Sydney, McGraw-Hill Book Co, 1991.

Giles K, Winter Fitness, I" edition, South Melbourne, The Macrnillian Company of Australia Pty Ltd. 1990,

Hargreavcs M, Physiological benefits of fluid and energy replacement during exercise. Australian Journal of Nutrition and Dietetics. 1996.53;4(suppl):S5.

Hawley J, Burke L, Peak Performance, 1st edition, St Leonards, Alien & Unwin, 1998.

McArdle W, Katch F, Katch V, Exercise Physiology, 4th edition, Baltimore, Williams & Wilkins, 1996.

Murray R, Guidelines for fluid replacement during e.rercfae,Australian Journal of Nutrition and Dietetics, 1996;53?4(suppl): SI~-S21,

Paish W, Nutrition for Sport, Wiltshire, The Crowood Press, 1990

Rehrer NJ, Factors influencing fluid bioavailability. Australian Journal of Nutrition and Dietetics, 1996,53;4(suppi). S8-S12,

Walters, T. J., K. L. Ryan, L. M. Tate, and P. A. Mason. Exercise in the heat is limited by a critical internal temperature. J Appl Physiol 89: 799?806, 2000.

Wilmore JH, Costill DL, Physiology of Sport & Exercise, Lower Mitcham S.A,, Human Kinetics, 1994.

Williams MH, Nutrition for Exercise & Sport, Iowa, W.M. C. Brown Publishers, 1988.

Wolinsky I, Hickson JF, Nutrition in Exercise and Sport Boca Raton, CRC Press Inc, 1994.

acheter cooling jacket vest gillet refrigerant refrigerateur


Productos relacionados

Precio: 181.50 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 181.50 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 26.44 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 144.24 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 327.98 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 124.80 (IVA incluido)
+ Info | Acheter