Appui Scientifique et Technologique pour le Sport
Compra por telefono

Lesions dans le Sport


ASPECTS SOMATO SENSORIELS DU MOUVEMENT. ETUDE POUR LA PREVENTION ET REEDUCATION DES LESIONS


INTRODUCTION

Dans les dernières décennies, il existe une augmentation de l'incidence des lésions pendant la pratique sportive. deporte competicion alto nivel futbol Les exigences physiques, psychiques, commerciales, etc? du sport et plus concrètement dans le haut niveau, ont supposé un accroissement démesuré des exigences physiques pendant la compétition. De plus, avec l'objectif d'adapter les sportifs aux exigences compétitives, il résulte nécessaire de réaliser des séances préparatoires où sont inclus des efforts, qui dans certaines occasions, ne sont habituels, et peuvent surpasser le seuil de la compétition. Néanmoins, la compétition comporte beaucoup plus de risques de lésions, comme le démontrent des études avec des joueurs de football où s'observent entre 12 et 35 lésions chaque 1000 heures de compétition, alors que pendant l'entraînement, l'incidence est plus basse, puisqu'on observe entre 1,5 et 7,6 lésions toutes les 1000 heures. (DVORAK et JUNGE 2000).

Entre les facteurs de risque associés à cette incidence de lésions, révisés par Dvorak et Junge (2000), on distingue:

  • l'instabilité articulaire,
  • le manque de force musculaire,
  • la diminution du mouvement articulaire,
  • le manque de flexibilité musculaire,
  • des altérations biomécaniques corporelles comme la lordose lombaire,
  • aspects psychologiques comme l'anxiété compétitive,
  • lésions préalables avec récupération insuffisante,
  • niveau de rendement sportif majeur,
  • la qualité et le type d'entraînement réalisé,
  • la non utilisation des éléments de protection,
  • le type et l'état du terrain de compétition et entraînement,
  • l'alternance du type de superficie,
  • l'existence de contact direct pendant la pratique sportive : dans certains sports collectifs, 75% des lésions produites sont la conséquence de traumatismes entre joueurs

Fréquemment, les lésions existantes, autant les traumatiques comme celles provoquées par surcharge, impliquent certaines articulations. deporte competicion alto nivel baloncesto Si on fait le bilan des statistiques récentes sur les causes qui empêchent un sportif de poursuivre un processus d?entraînement habituel et de compétition, on observe que les entorses de cheville et du genou sont en tête de toutes les autres lésions. L'entorse de la cheville est un des problèmes les plus communs en médecine du sport; elle est considérée comme une lésion légère mais dans beaucoup de cas, il existe une grande quantité de symptômes résiduels qui persistent tout au long des mois, voire des années. Ces gênes, parmi lesquelles on voit ressortir l'instabilité mécanique, la rigidité et l'½dème intermittent, ainsi que les lésions cartilagineuse, peuvent occasionner de futurs maux dégénératifs (Anandacoomarasamy et Barnsley, 2005).

Si on analyse la relation des causes citées antérieurement, il n'est pas compliqué d'élaborer une batterie de stratégies préventives. Souvent, les sportifs ne disposent pas du temps, et, avec l'aide de professionnels qui collaborent à leur santé, ils poursuivent ensemble la conduite à tenir qui s'avère très efficace.

Depuis deux décennies, on accumule de l'information sur les bénéfices apportés par l'entraînement de proprioception. L'enquête sur ce type d'entraînement a étudié les efforts sur la position articulaire, la kinesthésie, l'équilibre et la coordination, le temps de réaction musculaire et sur la force musculaire.

Il existe des évidences scientifiques sur les répercussions de ce type de travail dans la rééducation du risque de lésions, qui, à long terme, supposeraient une amélioration du rendement pendant l'entraînement et la compétition. (Anderson, 2002).

Tout au long de cet article, nous étudierons la signification de la proprioception, ses fondements physiologiques, ainsi que ses effets en tant que stratégie de prévention et récupération des lésions.

BIBLIOGRAPHIE

  • Anandacoomarasamy, A. Barnsely, L.(2005), long term outrepassés of inversion ankle injuries - British Journal of Sports Medicine, 39 (3) : e14
  • Anderson, O. (2002) Can proprioceptive training reduce your risk of injury , Sports Injury Bulletin, n°17, pag 1-8
  • Dvorak, J., Junge, A. (2000) Football injuries and physical symptoms. A review of the littérature. American Journal of sports médicine, 28, s3, s9

Productos relacionados

Precio: 29.95 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 39.00 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 23.92 (IVA incluido)
+ Info | Acheter