Rééducation du Ligament Croisé Antérieur

Les techniques de chirurgie arthroscopique, appliquées en principe au genou et ensuite étendues aux interventions de n'importe quelle autre articulation, ont été un sujet de polémique, et aussi la base de vives discussions lors de forums professionnels et congrès entre les partisans des techniques conventionnelles pour la chirurgie ouverte et les arthroscopistes "modernes". ligamento cruzado anterior rodilla Néanmoins, il semblerait que tous ces procédés de débat souffrent un processus d'acceptation d'abord et de consolidation ensuite, et pour finir d'établissement d'indications que tout le monde accepte et qui se standardisent internationalement. C'est ce qui c'est produit avec les plasties de genou. La question n'est plus de savoir si elles doivent être opérés avec arthroscopie car depuis, avec le temps, c'est modifié le cours des choses pour corriger certaines erreurs. Par exemple, maintenant on n'utilise plus les plasties artificielles, mais par contre, on recourt chaque fois plus aux allogreffes. Les critères pour la décision chirurgicale ont été fortement débattus dans notre article sur le choix de la plastie du ligament croisé antérieur. Maintenant nous continuerons avec l'établissement des protocoles de rééducation.

Les critères de conduite sont très similaires indépendamment du type de plastie utilisée, mais nous mentionnons la différence d'options entre les experts qui se sont préoccupé de publier des conclusions après l'étude des résultats de leurs patients. rotura ligamento cruzado anterior rodilla artroscopia Nous faisons référence à la différence possible entre les plasties obtenues de tendons de la patte d'oie et des plasties du type « os-tendon-os » obtenues du tendon rotulien. Certains des aspects négatifs du choix d'une des deux peuvent poser problème avec la mise en place d'une allogreffe, comme le lyophilisé du cadavre d'un rotulien avec pastille osseuse de rotule et tibia. Comme on n'utilise pas les tendons du propre patient, on élimine les effets de saignement et d'inflammation post chirurgicale et il n'est pas nécessaire de compenser son manque avec une augmentation d'ischio tibiale. Aussi, on évite la douleur dans le pôle inférieur de rotule ou bien, ce qui est une complication beaucoup plus importante, l'algodystrophie de rotule, qui, même en n'étant pas des complications habituelles peuvent gâcher l'évolution post opératoire et réduire les possibilités de revenir à la compétition au sein des professionnels du sport. Les règles de rééducation seront les mêmes mais sans craindre de complications tardives dérivées du manque d'un tendon extrait du propre patient.

Aspects clés


L'objectif d'une récupération accélérée de l'intervention d'une plastie de LCA:

  • Début prématuré de la déambulation pour supporter le poids corporel ; cela favorise la compression et le mouvement cartilagineux, facilite la réorganisation du collagène et proportionne les tissus osseux et autres parties molles du genou, la capacité pour répondre aux charges physiologiques normales.
  • Récupérer rapidement le mouvement du genou, de façon éminente, les derniers degrés d'extension.
  • Effectuer un programme de force agressif, basé sur des exercices de chaîne cinétique fermée qui protègeront la greffe.

Considérations


Cicatrisation de la plastie

Toute plastie implantée suit le suivent processus de maturité : nécrose avasculaire, revascularisation, prolifération cellulaire et remodelage. Ces stades peuvent ne pas avoir un développement échelonné et divers peuvent concourir en même temps. La revascularisation semble atteindre son maximum vers les 6 mois de la greffe. plastia rotura ligamento cruzado anterior artroscopia Cela suggère qu'une exigence trop importante à la plastie entre le 4° et 6° mois peut impliquer un risque d'étirement et rupture de la plastie. Ces aspects déduits d'études sur des animaux peuvent avoir une évolution différente sur des humains. Une étude très intéressante de Rougraff (1993) suggère la revascularisation à partir de la 3ème semaine, le remodelage entre 2 et 10 mois (!!!!). Ils parlent d'une meilleure prédisposition de la plastie os-tendon-os pour la rééducation accélérée, et d'environ 3 ans pour que la plastie soit comme un ligament. Un travail plus récent mise sur la possibilité qu'aux 6 mois, les plasties se comportent, autant au niveau de la vascularisation que du tissu collagène, de la même façon que le ligament normal. Ceci parait être favorisé par une rapide participation dans l'activité physique qui stimulerait le développement du métabolisme qui augmenterait la synthèse de collagène et l'augmentation de la force et taille de la plastie.

Type de plastie

Il y a un examen médical généralisé pour l'os-tendon-os comme référence de résistance dans tous les stades de la cicatrisation, mais plus récemment, MacDonald (1995) a démontré que la plastie semi tendineux-droit interne est aussi éfficace dans les rééducations accélérées que celle de l'os-tendon-os.

Stabilité de la plastie

Des études biomécaniques et histologiques suggèrent que la ligamentation de la plastie débute vers les 24 semaines et tarderait environ 3 mois à se compléter. Des estimations objectives de laxité antérieure du tibia d'une comparaison entre des réhabilitations accélérées avec des normales, montrent des différences qui ne sont pas significatives. Shelburne et Gray (1997) n'observent pas de différences dans leurs statistiques d'échecs de plasties lorsqu'ils comparent les 2 programmes (2,6% en rééducation accélérée et 4,4% en normale).

Conclusion


Une récente révision de Graham et Parker (2002) n'observe pas de différences dans l'évolution post chirurgicale entre les 2 options de plastie mentionnées antérieurement. Ces auteurs suggèrent que la stabilité du genou et la bonne évolution clinique, pendant la récupération, ne dépendent pas du type de plastie utilisée. Des aspects comme le positionnement correct anatomique de la greffe, une bonne fixation du même, l'existence de lésions ligamentaires et méniscales associées et un programme de rééducation structuré, seraient les véritables responsables de l'évolution clinique et de la stabilité du genou.

Protocole de rééducation accélérée après la réparation du Ligament Croisé Antérieur

Productos relacionados

Titulo: Enveloppe thermale en Néoprène
Precio: 32.67 (IVA incluido)

+ Info |

Titulo: Fortilax para Rodilla
Precio: 27.54 (IVA incluido)

+ Info |

Titulo: Strapping de Rodilla
Precio: 41.64 (IVA incluido)

+ Info |

Titulo: Rodillera Aligua
Precio: 46.55 (IVA incluido)

+ Info |

Titulo: Kinesiology Taping
Precio: 39.00 (IVA incluido)

+ Info |

Titulo: Kinesiology Tape Manual
Precio: 34.66 (IVA incluido)

+ Info |