Appui Scientifique et Technologique pour le Sport
Compra por telefono

Ozonotherapie

Nous publions la réponse d'un courrier envoyé depuis la Guipuzkoa par une lectrice, intéressée sur la thérapie avec ozone des hernies discales. La notion d'ozonothérapie dans nos articles a été un motif suffisant pour recevoir des courriers très divers sur cet innovant traitement. Servez vous de cette réponse comme avance d'un monographique d'ozonothérapie que nous nous engageons à publier plus tard, et qu'il satisfasse l'intérêt que le sujet peut avoir réveiller chez nos souscripteurs.

L'ozonothérapie, comme tous les procédés d'apparition récente et avec application dans divers domaines de la médecine, réveille beaucoup d'expectatives, très encourageantes, que seul le temps confirmera ou démentira. Bien qu'il se soit déjà passé quelques années depuis les premières nouvelles de ce procédé, son extension sur le plan sanitaire espagnol est relativement nouveau. Vous remarquerez que nous le recommandons dans certaines occasions avec une certaine prévention. Il est vrai que ce que nous appliquons, avec une certaine joie par son iniquité mais avec un certain scepticisme en ce qui concerne les résultats, à plus forte raison quand c'est un procédé coûteux, n'est pas couvert par les assurances et que tout le monde ne peut se permettre.

Notre obligation est d'informer le patient sur tous ces aspects, pour qu'il décide s'il est avantageux pour lui de se soumettre au traitement et de perdre une partie de son temps et de son argent. Dans beaucoup de cas, la réponse est positive s'il s'agit d'épuiser toutes les possibilités avant d'en arriver à l'intervention chirurgicale.

Entre les nombreuses indications de l'ozonothérapie, ce qui ressort pour son efficacité et par l'alternative qui suppose à une chirurgie d'une certaine envergure, c'est son application sur les hernies discales, autant cervicales que lombaires. Sur la colonne lombaire la technique est plus facile, comme vous pourrez le comprendre si vous imaginer que pour accéder aux cervicales il faut piquer depuis la partie de devant du cou.

Le protocole exige le respect des conditions chirurgicales et d'asepsie, chez un chirurgien préparé face à n'importe quelle complication, avec un appareil de RX portatif, et dirigé par un expert, normalement un chirurgien orthopédique spécialisé en chirurgie de la colonne. Le traitement le plus commun se base sur l'infiltration d'ozone dans un ou plusieurs espaces inter vertébraux, sur le propre disque, avec anesthésie locale. On répète la même session huit à 10 jours plus tard. On peut compléter le traitement avec des infiltrations para vertébrales, sans atteindre l'espace discal, en plusieurs séances, comme mesure anti-inflammatoire complémentaire.

Il faut être prudent dans le choix du médecin et centre de traitement. Pour beaucoup des application de l'ozone, peuvent suffire l'expérience d'un médecin accrédité avec des conditions minimales de procédé, dans une clinique ou une consultation. Comme dans toutes les thérapies innovantes, il faut garder une certaine prudence devant l'apparition d'intrus, sans les connaissances ou les installations qui garantissent un traitement responsable.

Nous ne disposons pas d'une statistique homologuée et fiable, communiquée dans un congrès médical, mais il existe sur le web, beaucoup de publications de divers centres espagnols et européens que vous pourrez consulter. Notre impression est très bonne chez des patients avec des hernies discales lombaires dans les espaces que nous avons commenté, qui sont les habituels, même dans les plus séveres, lorsqu'il n'existe pas d'instabilité inter vertébrale.

Nous croyons que c'est le meilleur choix de traitement avant de se lancer à la chirurgie ouverte, qui est évitable dans un grand pourcentage des cas, toujours lorsque l'on ne dispose pas de la méprisable somme de trois mil euros, qui est approximativement et quelque fois inférieure, des devis proposés par les différents centres consultés. Cette somme comprend les honoraires médicaux, les frais de clinique et le suivi.

En Guipuzkoa, il existe plusieurs centres d'ozonothérapie qui traitent les lésions très diverses de l'appareil locomoteur (arthroses, tendinites, bursites, etc...) et maladies avec lesquelles nous ne sommes pas familiarisés (fistules, pathologie digestive, hépatique ou intestinale...). Nous connaissons seulement le cas d'un chirurgien qui réalise l'ozonothérapie intradiscale. C'est le Dr.X, qui opère en X et qui reçoit ces consultations en centre ville. Le numéro de contact est le X. Nous aimerions en savoir plus de ton expérience pour ajouter ton information à celle que nous t'offrons aujourd'hui. Courage et bonne chance.