Appui Scientifique et Technologique pour le Sport
Compra por telefono

Physiologie

Le premier travail scientifique destiné à l'hypoxie fut mené par P.BERT (1878), dans lequel il révéla que la diminution de la pression atmosphérique en oxygène dans l'air inspiré était un facteur physiologique important de l'atmosphère de la montagne. Environ 13 millions de personnes vivent en permanence en altitude, à des hauteurs se situant entre 3000 et 5000 mètres au dessus du niveau de la mer. Dans ces altitudes, la pression partielle de l'oxygène est plus basse et correspond à une concentration de l'oxygène de 14 / 11%, dans des conditions normobariques (au niveau de la mer). Le fait qu'une population aussi importante puisse vivre en permanence à cette altitude, démontre que la physiologie humaine normale peut se maintenir en osmose sans nuire pour autant à la santé. On peut parler de haute altitude pour des hauteurs se situant entre 1800 et 6000 mètres.

Au dessus de 6000 mètres (354mm de Hg, qui correspondent à 9,5% d'oxygène), on parlera d'altitudes extrêmes. En général, l'acclimatation humaine aux pressions très basses en oxygène qui existent dans ces altitudes extrêmes est impossible sans aucune nocivité pour la santé.

Les hauteurs se situant en dessous de 1800 mètres (610mm Hg, qui correspondent à des concentrations de O2>17%), ne donnent pas lieu à des réactions compensatoires et se font appeler basses altitudes.

De plus, la respiration intermittente avec de l'air hypoxique et de l'air ambiant, a prouvé une stimulation de production d'antioxydants dans le corps. Cette capacité, augmentée par les systèmes antioxydants, peut aider à éliminer les déséquilibres, tels que la formation de radicaux libres d'oxygène, qui eux favorisent la fatigue musculaire lors d'exercices intenses. L'intérêt des physiologistes dans l'usage pratique de l'acclimatation en haute altitude, a démontré que c'est un moyen puissant de stimulation de divers systèmes humanitaires. Pour répondre à une baisse temporaire de la concentration en oxygène, notre corps met en place des modifications compensatoires importantes. La stimulation des mécanismes de défense donne lieu aux suivantes modifications physiologiques :

  • Augmente l'activité du Facteur Inductible par l'Hypoxie
  • Amélioration de la production d'érythropoïétine (EPO), en augmentant les réticulocytes et probablement aussi une amélioration de l'hématocrite.
  • Amélioration de l'état immunitaire.
  • Amélioration des indices biochimiques sanguins.
  • Stimulation du système sympathico-adrenal.
  • Amélioration de la Performance physique.
  • Adaptation du système cardio-vasculaire en apportant les résultats suivants:
    1. Vasodilatation, accroissement de la densité capillaire et résistance périphérique diminuée.
    2. Diminution de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.
  • Adaptation du système respiratoire apportant les résultats suivants:
    1. Amélioration de la capacité pulmonaire.
    2. Accroissement de la réaction ventilatoire face à l'hypoxie.
    3. Augmentation du volume respiratoire à la minute et de la capacité pulmonaire totale et vitale.

Les programmes militaires et spatiaux de l'ancienne URSS, avaient initié une étude sur les effets de l'adaptation à l'hypoxie. Ils ont découvert que les individus acclimatés dans une atmosphère pauvre en oxygène, non seulement présentaient une meilleure résistance à cette atmosphère hypoxique, mais aussi une meilleure résistance face à une ample gamme de facteurs stressants et préjudiciables. On obtenait les résultats suivants:

  • Prolongation du temps d'exercice jusqu'à épuisement.
  • Résistance à la radiation ionisante.
  • Amélioration de la résistance face à des poisons et toxiques.
  • Amélioration de la résistance face à la contamination virale.
  • Diminution du temps de récupération à la suite d'interventions chirurgicales.

Quand un organisme s'expose à une atmosphère hypoxique, il s'adapte bien et on constate même des changements physiologiques évidents. Ces derniers peuvent être attribués à une augmentation de l'efficacité des systèmes responsables du transport et de l'utilisation de l'oxygène. Cette efficacité a lieu à tous les niveaux de l'organisme, depuis la réaction cellulaire individuelle jusqu'à l'adaptation de l'organe et de l'organisme. Les résultats de cette adaptation peuvent être utilisés à des fins médicales et athlétiques.

Go2Altitude® et Altipower® ont la capacité d'ajuster le dernier moyen d'entraînement hypoxique, qui, lui, donne lieu à de meilleures réactions physiologiques. Ceci, associé à un programme spécifique pour l'individu, positionne les hypoxicator de GO2Altitude® et Altipower® comme la meilleure option de stimulation hypoxique.

Productos relacionados

Precio: 4192.65 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 145.20 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 3,267.00 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 229.90 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 229.90 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 96.80 (IVA incluido)
+ Info | Acheter
Precio: 36.30 (IVA incluido)
+ Info | Acheter